Rufus, invité d'honneur


Rufus sera présent du 10 au 12 septembre. Au programme des lectures de Francis Hallé, des sketches autour de l'Utopiste pour l'apéritif littéraire et une participation au débat du dimanche.


Festival A l'Ombre des mots - Jarnioux - Porte des Pierres Dorées
Festival A l'Ombre des mots - Jarnioux - Porte des Pierres Dorées

Qui ne connaît pas Rufus, l'utopiste toujours ? Rufus qui après 50 ans de carrière nous fait toujours du pied avec malice, alternant avec brio burlesque et sensibilité pour nous interroger aussi sur cet essentiel qui fait le sel de nos vies.


Rufus, l'inoubliable papa d'Amélie Poulain, reconnu pour avoir la tête dans les étoiles et les pieds sur terre, lui qui adore jouer l'emmerdeur, celui qui porte le grain de sable dans la plaie. Celui qui tout au long de ses plus de 163 films ne cesse de vouloir partager sa tendresse, sa joie de vivre et d'être heureux dans un monde où son engagement écologique de la première heure trouve de plus en plus d'échos.

 

Dans sa dernière pièce de théâtre, La piste de l’utopiste, texte écrit et interprété par le comédien le personnage principal est un berger, descendu des montagnes pour une semaine de vacances en ville. Un spectacle burlesque dont Rufus, l'humoriste, a le secret.

 

Militant écologiste, il a commencé sa carrière comme régisseur de théâtre, avant de se produire sur scène aux côtés de Brigitte Fontaine et Jacques Higelin, puis souvent seul en scène dans des spectacles comiques.

Il a tenu également, à partir de 1967, des seconds rôles au café-théâtre dans la bande du Café de la Gare de Coluche et Romain Bouteille.

 

Rufus a débuté au cinéma en 1968 et tourne encore régulièrement.

Il a notamment été dirigé par les réalisateurs : Jean-Jacques Annaud, Claude Autant-Lara, Yves Boisset, Nina Companeez, Jules Dassin, Robin Davis, Jacques Demy, Maurice Dugowson, Tony Gatlif, José Giovanni, Francis Girod, Jean-Luc Godard, Pierre Granier-Deferre, Jean-Pierre Jeunet, Georges Lautner, Claude Lelouch, Radu Mihaileanu, Jean-Pierre Mocky, Gérard Pirès, Roman Polanski, Frédéric Rossif, Raoul Ruiz, Alain Tanner.

 

On le trouve ainsi aux génériques de "L'Histoire très bonne et très joyeuse de Colinot trousse-chemise", de Nina Companeez (1973), de "Mariage", de Claude Lelouch (1974), et de "Lily aime-moi", de Maurice Dugowson (1975), aux côtés de Patrick Dewaere, qui lui apporte la célébrité.

 

Et on l'a essentiellement remarqué dans ses interprétations du fabricant de boîtes à meuh dans "Delicatessen" (1991), de Thénardier dans "Les misérables" (1995) de Claude Lelouch, du soldat musicien dans "Le radeau de la Méduse" (1998) d’Iradj Azimi, de Mordechai dans "Train de vie" (1998), du père d’Amélie dans "Le fabuleux destin d'Amélie Poulain" (2001) et de conseiller du calife dans "Iznogoud" (2005).

 

Source : wikipedia.org

Cinéma, TV, théâtre et auteur


 

Comme auteur

  • Rufus a un petit vélo, faites passer, Robert Laffont, 1979.
  • Rufus se livre, texte de scène, Presses de la Cité, 1991.
  • Oscar Tango, Éditions de la Différence, 1991.
  • Cent et une histoires pour séduire Didar, Seghers, 1992.
  • Les poissons meurent de soif (ne me dites pas que…), illustrations de Bernard-Michel Palazon, collection « Spectacles », Actes Sud Junior, 2001.
  • En tout cas. L’amour qui passe et autres contes, illustrations de Bruno Théry, collection « Les Grands Livres », Actes Sud Junior, 2002.
  • Si Dieu meurt, je ne lui survivrai pas. Roman méchant, collection « Facéties », L’Arganier, 2005, réédition éd. Ramsay, 2007.
  • L'ivre de Rufus, à mettre en musique. Roussillon, éd. Oscar Tango, 2012.
  • Alfera et Rufus aussi, Editions Scriptoria, 2016